Autres commentaires sur la vision d’avenir proposée ?

Comment définiriez-vous l’identité et les singularités de la façade Nord-Atlantique Manche Ouest ?

Ajouter ma contribution
  • bretagne

    atepomaros - 25 Mars 2018 - 12h48

    a commencer par la bretagne et sa forte identitée maritime singulière réinstallée dans son intégralitée (loire atlantique) et dans un système autonome comparable au pays de galles

  • deux poids, deux mesures

    prince - 22 Mars 2018 - 17h59

    est il sensé d'interdire toute construction ou extensions de maisons particulières et dans le même temps autoriser aux collectivités des constructions monstrueuses campings caravanings, sanitaires, et autres déchetteries, enseignes lumineuses immondes, panneaux 4x3,... sur les ports et a proximité du littoral ?
    les collectivités sont garantes de l'harmonie et de l'accueil de ses publics. il faut interdire, et détruire toute dégradation visuelle et sonore des ports et le long du littoral.

  • Le littoral, le trait d’union entre terre et mer

    Jean-Luc WINTER - 19 Mars 2018 - 15h05

    Cette démarche est essentielle. Je n’y retrouve pas encore la vision concernant les poumons économiques que représentent les ports. Nantes/St Nazaire n’est pas le seul port dans cette zone. Le développement à travers la plaisance n’est qu’une facette du potentiel. Les ports se sont toujours adaptés aux nouveaux besoins de leur environnement. De plus en plus au 21 ème siècle aux besoins des habitants. Les populations veulent et doivent se réapproprier leur port. Nous avons donc collectivement une responsabilité pédagogique. Un exemple : Au cours des prochaines années, les navires et les infrastructures portuaires seront encouragés à développer des technologies propres.

  • La plaisance comme moteur de développement et de vie

    Plip - 16 Mars 2018 - 23h06

    Le dynamisme de l'activité plaisance (cf. les régates qui se déroulent en NAMO) pourrait devenir un moteur du développement économique, social et éducatif - plutôt que de subir la concurrence de chantiers lointains parfois peu regardants. La plaisance n’est pas qu’un loisir anecdotique !

    La (re)mise en construction de voiliers de plaisance peut se fonder sur l'utilisation de matériaux et techniques innovants, mis en œuvre par des chantiers locaux, employant des jeunes de l'enseignement local… L'exploitation se réalisera localement, créant par là même des emplois d’encadrants, et augmentant la disponibilité d'activités sportives motivantes pour les scolaires. Enfin, le développement de la mise en œuvre de solutions de maintenance et de fin de vie des bateaux pourra elle aussi contribuer au développement.

    Ce cycle de vie peut être encadré par des exigences sociales et environnementales à chaque étape, inspirées d’Econav, écartant ainsi la concurrence quand elle ne sait pas y répondre.

  • Une grande diversité d’acteurs vivant au rythme des marées

    vigibaie - 01 Mars 2018 - 11h10

    La diversité des paysages littoraux et ses îles.
    De nombreux ports de commerce, de pêche et de plaisance.
    Une importante production conchylicole.
    Plusieurs projets éoliens en mer.
    Une importante capacité d’hébergement et ses nombreuses destinations touristiques.
    Une façade recherchée par les retraités.
    Tout cela constitue l’identité d’une façade recherchée et active mais avec un estran fragile couvert et découvert au rythme des marées.
    Une façade où sont vécues des tensions, des conflits qui devraient servir, pour tout ou partie de son linéaire, d’expérimentations de gouvernance pour une gestion littorale intégrée qui fait défaut aujourd’hui, plutôt que d'encombrer le Tribunal Administratif.
    A titre d’exemple, pour cette façade, combien de SCOT avec un volet maritime ?

  • Dire les visiteurs pas les touristes

    MYLÈNE TESSON - 21 Février 2018 - 12h06

    Au lieu de parler d'identité, si on parlait de l'ouverture aux autres, de l'accueil du VISITEUR, pas du "touriste"... Les Bretons sont très accueillants, mais il y a aussi souvent, et pas que en Bretagne, un mépris du "touriste".

    JT
    Le mépris du touriste ne vient-il pas peut-être de son attitude parfois déplacée et de son manque de respect vis-à-vis des habitants, de l'environnement... Si c'est changer de mot sans changer de pratique, les visiteurs pourront être considérés avec le même mépris.
    • Pas d'accord
      0
  • Culture bretonne

    Bénédicte - 21 Février 2018 - 05h06

    Mettre l effort sur la préservation de la culture bretonne (en passant par la langue et la musique bretonnes, la proposition de nouveaux noms de rue en breton, le soutien de l enseignement en breton aux jeunes, l importance de l histoire bretonne ...) afin de préserver un particularisme local qui est un attrait touristique...

    UNAN CM
    L'affaire de l'écotaxe a démontré que favoriser les particularismes n'était pas une bonne idée!
    • Pas d'accord
      1
    Kinle
    La région administrative Pays de Loire inventé pour je ne sais quel lubie politique, est néfaste pour la façade des départements de la Vendée (identité poitevine)et de la Loire Atlantique (identité bretonne). Cette région artificielle doit disparaître pour la préservation des identité régionale et l'amélioration économique et sociale.
    • Pas d'accord
      0
  • Les identités sont meurtrières

    Titi Wattou - 17 Février 2018 - 17h40

    Ce titre pour paraphraser le titre d'un livre d'Amin Maalouf. La notion d'identité est dangereuse, elle enferme, elle crée des frontières là où il n'y en a pas. Il suffit d'avoir travaillé sur différentes thématiques pour savoir que les périmètres pertinents pour l'eau (bassins versants) ne sont pas les mêmes que pour l'économie (bassins d'emploi) ou pour les réseaux de transport, les écosystèmes... Je pense dangereux de vouloir "étiqueter", "cataloguer", et je n'en vois pas les aspects positifs.

    JT
    Je ne partage pas votre vision de l'identité, même si je suis d'accord sur la notion de périmètre. L'identité, bretonne en ce qui me concerne n'a pas pour objectif de déclarer la guerre à tous les autres, mais d'affirmer des origines, une culture au même niveau d'égalité que les Corses, Basques, Normands.... Un peuple qui ne connaît pas son passé, ses origines et sa culture ressemble à un arbre sans racines. (M GARVEY)
    • Pas d'accord
      0
  • littoral et ressources

    lange - 17 Février 2018 - 11h32

    bloquer pendant deux années toutes formes de pêche littorale
    démolir toutes les constructions illégales
    annuler les concessions aux privés
    un littoral accessible à tous et gratuit

    prince
    je suis pour un moratoire total pour la pêche au bar, professionnels et plaisanciers, de deux années. cest le seul moyen efficace. le bar d'élevage prendra la place durant ces deux années, puis quand reviendra la ressource tout l emonde sera ravi. pour les autres espèces une surveillance accrue pour le maquereau, les poissons plats et toute espèce dégradée
    • Pas d'accord
      0
  • un patrimoine naturel incomparable

    philippe - 16 Février 2018 - 21h51

    Baie du mont, Cézembre, Ilôts de Saint Jacut, Caps Fréhel et Erquy, Baie de Saint Brieuc, Falaises de Plouha, Archipel des sept îles, Côtes de granit rose, Bréhat, Baie de Morlaix, Côtes Nord Finistérienne, Ouessant, Sein, Archipel de Molène, Pointes du Raz et Van, Baie d'Audierne, Archipel des Glénan, Belle île, dunes d'Erdeven, Golf du Morbihan... autant de secteurs à caractères bien trempés et très différents. Que de richesses, de paysages fabuleux et d'enjeux de préservations nationaux à internationaux en tout sens.

J'ajoute ma contribution

Les contributions sont désormais closes

Back to top