1- Quels sont, selon vous, les secteurs d’activités et politiques publiques sur lesquels les données manquent le plus ? | Stratégies de façade maritime

Identification des pistes en matière de suivi

1- Quels sont, selon vous, les secteurs d’activités et politiques publiques sur lesquels les données manquent le plus ?

Le dispositif de suivi recense les bases de données, règlements et enquêtes qui permettront d'assurer l’évaluation et le suivi de la planification en mer et sur le littoral.

Retrouvez la présentation du dispositif de suivi et des différentes parties du DSF.

Vous pouvez retrouver l'ingralité du dispositif de suivi dans l'onglet "Dispositif de suivi" de la façade.

  • Arlette Laplace-Dolonde - 20/08/2021 - 19:22

    • Proposition 1
    • Proposition 2
    • Proposition 3

    Le dispositif de suivi qui recense les bases de données, règlements et enquêtes ne doit pas resté confidentiel. La gestion cohérente et anticipée d'un milieu vivant en pleine évolution requiert de plus en plus de connaissances t de vision à long terme. Mais les spécialistes et les pouvoirs publics ne peuvent pas assumer seuls cette responsabilité avec succès sans l'aval des personnes concernés par leur activité ou logement. Or, le fossé s'élargit de plus en plus entre les pouvoirs publics et la population peu formée à embrasser les difficultés et complexités. Pour éviter les "y'a qu'à" "faut qu'on " il serait opportun d'afficher plus de transparence, s'appuyer sur des associations locales pour organiser une sorte de transmission de l'information, à commencer par qui fait quoi ?semble à privilégier pour éviter les fausses informations et rumeurs très en vogue. Des formules de type "sciences participatives" sont à réétudier. Des efforts doivent être faits sur la communication, la vraie !

  • FlorentCAULIER - 16/08/2021 - 19:17

    • Proposition 1
    • Proposition 2
    • Proposition 3

    Comment peut-on valider l'implantation de sites industriel éolien en mer sans qu'aucune étude d'impact ne soit mise en place après le débat public comme à DUNKERQUE ?

    La politique d'industrialisation de la mer avec les éoliennes en mer est un véritable SCANDALE !

    STOP AU MASSACRE !

  • Audrey - 15/08/2021 - 14:39

    • Proposition 1
    • Proposition 2
    • Proposition 3

    Cela fait des années que les associations (Sea Sheperd par exemple) demandent que les bateaux de pêche soient munis de caméras embarquées (filmant 24h/24h) permettant de réellement estimer les pertes accidentelle, le respect des quotas, espèces la pollution engendrée), des contrôles très réguliers doivent également être menés.
    Les pertes accidentelles déclarées sont dérisoires au regarde de la réalité.

    Les données doivent être collectées par des organismes indépendants (assocations, ONG, experts) pour éviter tous biais (lobbies, financiers...)

    Evaluer régulièrement de nouvelles zones à protéger des activités humaines (pêche, tourisme..)

  • Lord Hebus - 15/08/2021 - 13:57

    • Proposition 1
    • Proposition 2
    • Proposition 3

    Franchement, à peu près tout. Dès qu'il est question de la mer, les données deviennent compliquées à obtenir.
    1 - Les pêcheurs pros doivent être plus transparents.
    2 - Faire des études d'impact par des experts, et non des bureaux d'études qui donnent des résultats à la commande.
    3 - Transparence sur les données immobilières (impact, actes, origine des fonds etc...) et controle par une autorité supérieure aux collectivités locales (conflits d'intérêts récurrents).
    4 - Transparence sur les données fournies par collectivités locales (plus controlées et vérifiées). Les rejets d'eaux usées doivent cesser.
    5 - Enfin bref, il faut plus de données, plus de transparence et plus de controleurs pour s'assurer que les données ne soient pas falsifiées. Augmenter les effectifs des agents de controle qui sont en sous effectif.
    P.S. : j'ai cliqué sur les 3 propositions, mais impossible de trouver vers quoi elles renvoient... Cette enquête n'est pas très claire...

  • MANTARAY38 - 24/06/2021 - 14:11

    • Proposition 1
    • Proposition 2
    • Proposition 3

    *avoir des indicateurs simples clairs sur la surexploitation des espèces marines dans le temps , globalement par groupe , par espèces
    (- impliquant une obligation de déclaration , avec des observateurs à bord , pour tout prélèvement pêche ou autre , rpo ou de loisirs)
    * avoir un indicateur sur le superficies protégées et leur évolution : surface des MAP surface des ZPF

    Ces deux indicateurs donnant une idée synthétique de l'evolution du milieu et des résultats tangibles à l'issue de mise en oeuvre de propositions différentes, croisées, et complexes. : -> vision de l'abondance ou de la pénurie de la ressource, indépendammment des résultats de chaque action

J'ajoute ma contribution

Contributions are closed globally.

Back to top