1- Quels sont, selon vous, les secteurs d’activités et politiques publiques sur lesquels les données manquent le plus ? | Stratégies de façade maritime

Identification des pistes en matière de suivi

1- Quels sont, selon vous, les secteurs d’activités et politiques publiques sur lesquels les données manquent le plus ?

Le dispositif de suivi recense les bases de données, règlements et enquêtes qui permettront d'assurer l’évaluation et le suivi de la planification en mer et sur le littoral.

Retrouvez la présentation du dispositif de suivi et des différentes parties du DSF.

Vous pouvez retrouver l'ingralité du dispositif de suivi dans l'onglet "Dispositif de suivi" de la façade.

Ajouter ma contribution
  • GL23256 - 30/08/2021 - 16:31

    • Dispositifs communs
    • Tourisme littoral et loisirs : Tourisme littoral, Navigation de plaisance et sports nautiques, Pêche de loisir
    • Industries et activités du secteur secondaire : Travaux publics maritimes et fluviaux, Industries, Production d'électricité, Transport maritime et ports

    Les maigres études disponibles sous-entendent un fort impact de la pêche de loisir sur les ressources halieutiques (sans parler du surinvestissement chronique comparé aux ressources disponibles). France agrimer estime à 1.2 millions de pratiquants, auxquels s'ajoutent 1.4 millions de pêcheurs à pied. Leurs prélèvements de bar avoisineraient les 2000 tonnes dans le Golfe de Gascogne, sans compter les relâchés. Une bonne partie du discours de "course au poissons" servit aux pêcheurs professionnels, pourtant très encadrés, s'applique surtout aux pêcheurs plaisanciers. Ces derniers ne sont soumis à aucune limite de capture ou règle de gestion cohérente, hormis pour le bar. Pas même de système de régulation de l'accès (licences) ! Il est impératif de réaliser un suivi régulier par panel/échantillonnage basé sur un système de licence. Les données pourront améliorer les évaluations de stock et jeter les bases d'une gestion durable, comme pour la pêche professionnelle.

  • Jmm - 20/08/2021 - 13:59

    • Tourisme littoral et loisirs : Tourisme littoral, Navigation de plaisance et sports nautiques, Pêche de loisir
    • Recherche, innovation et formation: Recherche et développement, Formation maritime
    • Sécurité et sûreté des espaces maritimes

    Tourisme littoral et loisir:
    Concernant la pêche de loisir, il est notable que dans beaucoup de cas, les prises se rapprochent plus d'une pêche artisanale que d'une pêche dite de loisir. Un objectif déclaratif pourrait être étudié avec immatriculation du bateau de plaisance pratiquant l'activité afin de pouvoir l'évaluer.
    Formation maritime: Trop rare perméabilité des milieux sociaux externes aux milieux de la mer, sans doute du à la dévalorisation générale des métiers dit "manuels" ou "pénibles". Résultat des déficits énormes tant pour les équipages que pour les officiers aux commerce, et une disparition complètes des équipages et de la maistrance au commerce international.
    Sécurité maritime: On attends toujours le corps des gardes côtes uni sous une seule bannière (incluant SNSM) qui simplifierait les gestion des expertises et une meilleure compréhension des organisations, je pense aujourd'hui trop diffuses, pour les acteurs professionnels et de loisir.

  • NL - 20/08/2021 - 12:02

    • Exploitation et valorisation des ressources biologiques :Pêche professionnelle, Aquaculture, Commercialisation et transformation des produits de la mer, Agriculture
    • Occupation et gestion des espaces littoraux : Artificialisation des territoires et gestion des risques littoraux, Protection et mise en valeur des milieux naturels, sites, paysages et patrimoines culturels
    • Préservation des ressources, de la biodiversité et des milieux marins

    Il faut noter l’absence des chapitres « changement climatique » et « puits de carbone que représentent
    les masses d’eaux côtières ». Les océans constituent des puits de carbone et jouent un rôle
    fondamental dans la machine climatique.
    Leurs mécanismes biologiques (photosynthèse, calcification) et physico-chimiques (dissolution et
    précipitation) permettent de capter et séquestrer du carbone. Tout ce stockage se fait notamment grâce
    à des espèces végétales. Sur la façade NAMO ce sont : les algues, les champs de zostères, et le
    phytoplancton. Ces écosystèmes ont besoin d’être bien conservés pour pouvoir assurer leur rôle de
    captation du carbone et d’apport en oxygène.

  • Brigitte - 20/08/2021 - 10:20

    • Exploitation et valorisation des ressources minérales
    • Occupation et gestion des espaces littoraux : Artificialisation des territoires et gestion des risques littoraux, Protection et mise en valeur des milieux naturels, sites, paysages et patrimoines culturels
    • Préservation des ressources, de la biodiversité et des milieux marins

    absence des chapitres « changement climatique » et « puits de carbone que représentent
    les masses d’eaux côtières »

  • Lilistk - 19/08/2021 - 07:56

    • Occupation et gestion des espaces littoraux : Artificialisation des territoires et gestion des risques littoraux, Protection et mise en valeur des milieux naturels, sites, paysages et patrimoines culturels
    • Sécurité et sûreté des espaces maritimes
    • Préservation des ressources, de la biodiversité et des milieux marins

    Études d’impacts sur la faunes, la flore, les courants, l’impact dans l’air insuffisantes ou faites par les promoteurs éoliens.. 62 dérogations de tuer sur les espèces protégées , c’est une aberration et un sacrifice de nos vies sur le littoral.

  • yann56 - 18/08/2021 - 16:50

    • Tourisme littoral et loisirs : Tourisme littoral, Navigation de plaisance et sports nautiques, Pêche de loisir
    • Industries et activités du secteur secondaire : Travaux publics maritimes et fluviaux, Industries, Production d'électricité, Transport maritime et ports
    • Occupation et gestion des espaces littoraux : Artificialisation des territoires et gestion des risques littoraux, Protection et mise en valeur des milieux naturels, sites, paysages et patrimoines culturels

    L'impact de la "vie" humaine sur le littoral (pollution industrielle, traitement des eaux, produits chimique agricoles et particuliers) est souvent peu connue et minimisée face au problèmes causé par les peinture anti salissure et rejet d'hydrocarbure induits par la plaisance

  • UPRB - 18/08/2021 - 10:18

    • Tourisme littoral et loisirs : Tourisme littoral, Navigation de plaisance et sports nautiques, Pêche de loisir
    • Occupation et gestion des espaces littoraux : Artificialisation des territoires et gestion des risques littoraux, Protection et mise en valeur des milieux naturels, sites, paysages et patrimoines culturels
    • Préservation des ressources, de la biodiversité et des milieux marins

    Les activités sur lesquelles les données manquent sont les ports. En particulier en sont les réceptacles des débordements des bassins versants où ils sont implantés. Et il y a peu d'informations disponibles sur leur état et leurs objectifs en matière de propreté et élimination des pollutions et nuisances environnementales.

  • Pdt APGM - 17/08/2021 - 18:35

    • Tourisme littoral et loisirs : Tourisme littoral, Navigation de plaisance et sports nautiques, Pêche de loisir
    • Occupation et gestion des espaces littoraux : Artificialisation des territoires et gestion des risques littoraux, Protection et mise en valeur des milieux naturels, sites, paysages et patrimoines culturels
    • Préservation des ressources, de la biodiversité et des milieux marins

    L'exemple du projet ubuesque d'hydroliennes dans le golfe démontre que les raisons objectives et qualifiées ne sont pas prises en compte. On établit des listes à la Prévert de nos voeux pieux, mais on va laisser prendre un risque sidérant pour le golfe du Morbihan.
    - La présentation est mensongère, ce n'est pas un test et les arguments faux sont repris sans être vérifiés
    - Les sociétés en cause sont en même temps client et fournisseur sans contrôle ni concurrence
    - Les comptes ne sont pas publiés, un crowfunding de 500KE va être remboursé avec intérêts dans 18 mois aux heureux initiés avant même le moindre CA
    - La simple reprise des valeurs nominales de production de ces monstres démontre que ça ne marche pas, et sans compter les pannes incessantes !
    - Tous les majors ont abandonné, sauf l'américain General Electric qui a abandonné et qui revient au capital du fabricant de manière litigieuse; pour profiter des fonds européens ?
    - Absence d'évaluation de départ : comment mesurer ?

  • Audrey - 15/08/2021 - 16:32

    • Exploitation et valorisation des ressources biologiques :Pêche professionnelle, Aquaculture, Commercialisation et transformation des produits de la mer, Agriculture
    • Tourisme littoral et loisirs : Tourisme littoral, Navigation de plaisance et sports nautiques, Pêche de loisir
    • Préservation des ressources, de la biodiversité et des milieux marins

    le système déclaratif des pertes accidentelles est utopique et inutile, il est primordial de mettre en place des caméras embarquées et plus de contrôles afin de récolter des donées plus fiables

    Les activités touristiques manquent également de données chiffrées quant à leur polution, de même quant à la préservation des ressources

    Encore faut-il que ces données soient exploitées à bon escient...

  • A.U.P.V. - 15/08/2021 - 14:35

    • Exploitation et valorisation des ressources biologiques :Pêche professionnelle, Aquaculture, Commercialisation et transformation des produits de la mer, Agriculture
    • Tourisme littoral et loisirs : Tourisme littoral, Navigation de plaisance et sports nautiques, Pêche de loisir
    • Occupation et gestion des espaces littoraux : Artificialisation des territoires et gestion des risques littoraux, Protection et mise en valeur des milieux naturels, sites, paysages et patrimoines culturels

    les ports :Peu d’informations concernant les labellisations , certifications mises en place ou en instance de création . L’attractivité passe aussi par l’affichage des vertus sur la propreté, le traitement des eaux grises et noires,les services et la sécurité .L’observatoire des Ports de plaisance existe , mais pas de publication disponible.A quoi sert-t-il ?
    On évoque beaucoup les pollutions par les bassins versants ,cela semble justifié compte tenu des chiffres annoncés (85% annoncé dans lefiches), mais on manque de données sur les collectivités qui sont responsables de ces dépassements de seuils.Cela ne donne pas assez de crédibilité à la démarche. C’est un peu le mythe de Sisyphe pour les ports qui sont les récepteurs de ces débordements .

Back to top