Les actions proposées vous paraissent-elles pertinentes au regard des enjeux en présence dans chaque zone de la façade ? Identifiez-vous des actions prioritaires ou qui manquent dans cette liste ? | Stratégies de façade maritime

Identification des zones de déploiement des actions à l'échelle de la façade

Les actions proposées vous paraissent-elles pertinentes au regard des enjeux en présence dans chaque zone de la façade ? Identifiez-vous des actions prioritaires ou qui manquent dans cette liste ?

La répartition des actions par secteur géographique de la carte des vocations est le fruit d’une première étape de spatialisation des actions en fonction des enjeux auxquels celles-ci répondent.

A ce stade du processus, cette localisation revêt un caractère indicatif.

Une fois la consultation achevée et le document adopté, cette localisation sera affinée avec les partenaires, notamment les collectivités locales, afin de s’assurer que le déploiement des actions soit cohérent avec les dynamiques du territoire.

Vous pouvez identifier la localisation des actions dans les fiches actions. 

Guide de lecture des fiches actions.

  • Intégrer les risques littoraux

    Arlette Laplace-Dolonde - 20/08/2021 - 18:56

    Dans la zone 7 les côtes basses sableuses sont en danger. La part importante doit être faite aux structures naturelles comme les dunes et zones infra dunaires pour absorber les risques. MAIS il faut prévoir dès maintenant la délocalisation d'infrastructures liées au maintien des l'aquaculture et soutenir des politiques territoriales cohérentes avec les COM COM et leur PLUI.

  • Planifier le déploiement des énergies marines renouvelables

    Annegge - 20/08/2021 - 18:03

    Les énergies marines renouvelables (éolien en mer, hydrolien, houlomoteur etc.) sont des sources d'énergies qui permettront de répondre à nos besoins en électricité à venir de manière durable et respectueuse de l'environnement, tout en générant des activités industrielles et maritimes à l'échelle régionale et nationale.
    La feuille de route française en matière d'énergie prévoit ainsi une accélération de leur développement dans les prochaines années : pour que les projets soient menés à bien et s'intègrent au mieux dans l'espace et l'environnement, en cohabitation avec notamment les activités pré-existantes, il est essentiel de planifier, d'un point de vue cartographique et à long terme (et non projet par projet), les zones à même d'accueillir, en fonction de la ressource en vent, houle, courant, des données environnementales et des données relatives aux activités en présence, les zones sur lesquelles ces parcs pourront être installés.

  • Pas d'éoliennes dans un couloir de migration ou passent des milliers d'oiseaux

    oceanite - 20/08/2021 - 17:58

    Tous les jours, on nous parle par l intermédiaire des politiques ,des médias et autres de la biodiversité, les actions à mener pour celle ci ,moins C02 , préserver la nature ,etc...Le constat de l'action dont l intérêt social économique passe avant l'expertise des scientifiques et des naturalistes est vite établi lorsque que l'on observe un projet éolien offshore sur notre littoral dans une Zone Natura 2000 dont celle-ci a été créé grâce à la politique Européennes ayant pour but la préservation de la biodiversité (voir les références réglementaires ) .. On ne peut que être contre ce projet éolien afin de protéger et d'éviter l'impact environnemental qui ne sera pas nul sur un site hyper connu en Europe pour son couloir de migration de milliers d 'oiseaux qui est suivi depuis des années par des naturalistes de terrain.

  • la procédure de choix d'un project vis-à-vis l'impact

    Verbanck Koen - 19/08/2021 - 22:27

    La procédure de travail à présent sur le possible future parc Dunkerque peut se résumer comme ceci: choisir la localisation de ce parc clairement contrairement à les conventions en engagments écritent par l'état France elle même (en plein natura 2000, ZPE et sans parler dans une des zones le plus dence de migrations international de l'Europe), sans consulter ni se rendre compte des effects cummulatives des futures parcs des pays voisins (des experts belges parlent du piège de Dunkerque! comme le parc et pas dans le même axe que le parc voisine belge nettement plus loin en mer) . Assigner le projet à un partenair privé clairement - vue le choix faites- sans rendre compte des enjeux. Et que après avoire décider le tout dans le marge une fois étudier les impactes possible du projet .... C EST LE MONDE SUR L' ENVERS et triste pour voire l'amateurisme de le trajet de décision sur un projet si grand (le but réduction de CO2 est honnête, la choix du location à Dunkerque est terrible)

  • Le projet éolien en mer de Dunkerque piétine toutes les normes

    Alena Barinova - 19/08/2021 - 21:45

    Non, l'action : "cohabitation des usages dans le cadre de projets d’éolien en mer", qui prévoit la cohabitation des espèces marines avec les éoliennes dans le cadre du projet éolien en mer, notamment en mer de Dunkerque, est inadmissible. Je suis complétement opposée à l'implantation des éoliennes dans le site Natura 2000 bancs des Flandres et Natura 2000 Dunes de la plaine maritime flamande. Je vous demande de supprimer cette action de la liste des actions prévues ! L'étude d’évaluation d’incidences au regard des objectifs de conservation de ces sites (article L414-4 du Code de l’environnement) n'a pas été effectuée (prévue pour début 2022). L'installation des éoliennes porterait atteinte aux objectifs de conservation d'un site Natura 2000 ! Ce type d'implantation doit être interdit (article L414-4, VI du Code de l'environnement) ! Choisissez un autre emplacement sur lequel ce parc ne portera pas atteinte à l'environnement et à la législation.

  • Mieux protéger les couloirs de migration de nos oiseaux

    Grégory Lepoutre - 19/08/2021 - 09:32

    Il faut protéger coûte que coûte cet axe de migration des oiseaux, d'importance mondiale, en évitant de rendre leur voyage encore plus périlleux qu'il ne l'est déjà.
    Le projet d'implantation d'un parc éolien offshore, en pleine zone Natura 2000, va à l'encontre de tous les engagements pris par la France pour la protection de notre biodiversité.
    La question n'est pas ici d'être contre l'éolien en mer de façon binaire, mais la zone choisie est tout simplement inacceptable au regard de nos connaissances actuelles quant à la migration des oiseaux en particulier, les intérêts financiers ne doivent pas prendre le pas sur la préservation de la nature et de la biodiversité, par respect pour les générations futures, et pour ne pas continuer à scier la branche sur laquelle nous sommes assis...

  • stop au développement des activités industrielles (pêche, éolien, extraction sables, etc), oui à l'artisanat

    jean-no-s - 18/08/2021 - 10:13

    Une bande de protection intégrale (interdiction des activités industrielles et techniques de pêche "massive" notamment) doit être mise en place.
    Tous les corridors écologiques (aérien, aquatique, terrestre) doivent être intégralement protégés (des corridors internationaux aux corridors locaux).
    Les PNM et PNR doivent être renforcés en moyens et niveau de protection.

  • NON aux éoliennes en mer

    FlorentCAULIER - 16/08/2021 - 19:10

    NON aux éoliennes en mer qui polluent les fonds marins avec les anodes sacrificielles et les infrasons, qui dégradent les paysages naturels, qui sont inutiles pour la France et qui vont coûter extrêmement cher aux contribuables français.

    NON au site industriel éolien en mer de DUNKERQUE qui est au cœur d'une zone Natura 2000 !

    STOP à la politique d'industrialisation de la mer avec les parcs éoliens en mer. Cette politique est une véritable CATASTROPHE et un SCANDALE d'Etat.

  • Pas d'éoliennes dans mon couloir de migration

    Jérémy GRUSON - 16/08/2021 - 17:26

    L'ensemble du littoral allant de Boulogne à la Frontière belge constitue un remarquable couloir de migration pour l'avifaune européenne. Or, aujourd'hui, aucune action concrète visant à préserver cette part de notre patrimoine naturel n'a été entreprise. De plus, le développement d'activités économiques nocives aux territoires, aux paysages et aux écosystèmes (ex: éolien offshore, chalut = surpêche) rend encore plus fragile et aléatoire la préservation de ces espaces. LA DSF se doit d'empêcher le développement et l'installation d'activités nocives à ces espaces. Préservons cet exceptionnel couloir de migration européen, ne nous mettons pas à l'éolien !

    Robin78
    Pas d’éoliennes tout simplement
    Robin78
    Pas d’éoliennes tout simplement
  • arrêter la surpêche

    talex2 - 16/08/2021 - 12:35

    il faut arrêter la pêche industrielle !!

J'ajoute ma contribution

Contributions are closed globally.

Back to top