Le bon état écologique des milieux marins et littoraux

Comment réduire les pollutions venues de la terre, qui influencent la bonne qualité de l’eau sur le littoral ?

Ajouter ma contribution
  • Développement des bouées d’amarage pour éviter d’ancrer

    Hélène Crescenzo - 25 Mars 2018 - 22h07

    Les bouées d’amarrage en mer permettent de ne pas ancrer et permettent de moins endommager les fonds marins. Nous aimerions en trouver davantage et pour les plaisanciers également.

  • Développement des bouées d’amarage pour éviter d’ancrer

    Hélène Crescenzo - 25 Mars 2018 - 22h07

    Les bouées d’amarrage en mer permettent de ne pas ancrer et permettent de moins endommager les fonds marins. Nous aimerions en trouver davantage et pour les plaisanciers également.

  • Maitrise du foncier

    Constel28 - 25 Mars 2018 - 15h17

    Il faut maitriser le développement des constructions en bord de mer. Communiquer pour faire prendre conscience à la population que le trait de côte est par définition non stable et qu'il est illusoire de vouloir le fixer

    clairon
    interdiction de construire à moins de 5m (sauf pour activités maritimes) d'altitude et gestion des réseaux et fonction de la montée des eaux .
    • Pas d'accord
      0
  • Utiliser les techniques de décontamination

    AVSANE - 24 Mars 2018 - 16h43

    o Utiliser les techniques de décontamination des minéraux lourds des sols par l’utilisation de l’apatite, minéral pouvant échanger des ions avec les métaux lourds ou d’autre minéraux proche de l’apatite.
    o Réduire les épandages de sulfates de cuivre dans les cultures florales proches des rivages et tous autres minéraux utilisés pour la protection contre les nuisibles des cultures.

    AVSANE
    Très bien
    • Pas d'accord
      0
    François Lenfant
    Réduire les épandage de sulfates ne suffit pas il faut réellement changer les pratiques et communiquer massivement pour que la permaculture soit la norme interdire les boues rouges favoriser le transport a la voile des marchandises et sanctionner les administrations locales qui interdisent par leurs pratiques a ce genre d initiatives de se developper
    • Pas d'accord
      0
  • Mettre en place un système éducatif

    AVSANE - 24 Mars 2018 - 16h42

    En plus de toutes les propositions réalistes déjà faites, Mettre en place un véritable système éducatif et pas seulement de sensibilisation, dès le plus jeune âge et durant toute la vie, facultés, écoles d’ingénieurs, apprentissage, formation professionnelle etc.

    AVSANE
    Tout à fait exact: l'éducation à l'environnement des jeunes leur donneront les connaissances leur permettant de réellement participer en tant que citoyens aux débats en évitant de penser que le progrès est systématiquement mauvais ou bien naïvement de suivre "aveuglement" les opinions médiatiques.
    • Pas d'accord
      0
    François Lenfant
    Les bonnes pratiques doivent être intégrées dans le cursus des études qu'elles qu' elles soient et ce tout au long de n importe qu'elle formation cela parait être le seul moyen d'harmoniser les relations entre les humains les végétaux les animaux et le minéral.l interdépendance et la collaboration entre ces règnes doit être assimilé des le plus jeune âge aprenons a ne plus être avides mais plutôt judicieux légers respectueux de la création et de la beauté.l éducation doit avoir la lucidité d envisager la vie comme notre bien le plus rare et le plus precieux en prealable de tout autres preocupations c est a mon avis essntiel
    • Pas d'accord
      0
    clairon
    campagne télé type asso surfrider pour faire comprendre que les déchets non jetés dans une poubelle a des chances d'arriver en mer.
    • Pas d'accord
      0
  • AVSANE Association Varoise pour la Sauvegarde l'Agriculture de la Nature et de l'Environnement

    AVSANE - 24 Mars 2018 - 16h29

    Par exemple :
    • Généraliser les bassins de rétention d’eaux de ruissellement des versants et eaux usées urbaines pour un traitement final dans des unités STEP du type Geolide Marseille,
    • Développer les procédés de traitement des contaminants émergents dans les STEP (ex le pilote sur ces traitements à Amphitria),
    • Les pollutions venues de la terre ont des origines diverses : Trafic routier, industries, agriculture, ménagère, individuelle, naturelle (alluvions, végétaux…).Traiter ces pollutions en « aval » c'est-à-dire avant qu’elles atteignent la mer se fait déjà grâce aux STEP, Augmenter leur nombre est sans doute justifié. Les traiter en amont contribuerait certainement à les diminuer. Pour cela évitons le réflexe « taxe », maladie déjà bien répandue ou celui de la pénalisation (sauf cas délictueux, intentionnels, voire criminel) au profit de la pédagogie et du civisme et ce depuis la maternelle jusqu’à…

  • Réduires les pollutions terrestres

    Cconnaulte - 23 Mars 2018 - 20h01

    En vrac,
    Améliorer le fonctionnement des stations d'épuration en favorisant les petites unités de traitement.
    Sensibiliser les citoyens à l'utilisation de produits ménagers le moins polluants possible
    Arrêter les rejets des usines polluantes, par exemple ceux d'Alteo, l'usine de Gardanne. Il existe des solutions.
    Stopper le bétonnage des zones littorales pour limiter l'accès direct des eaux de ruissellement à la mer.
    Lutter contre les pollutions des cours d'eau.
    Favoriser l'agriculture biologique (incitations à la reconversion, subventions, etc...)

  • Combattre les nuisances le plus possible en amont

    Enkorrr - 23 Mars 2018 - 19h18

    A commencer par prolonger le délai de réponse à cette enquête et la faire mieux connaître.
    Traiter et Réduire jusqu'à à leur suppression les rejets toxiques industriels, agricoles et urbains par une politique d'obligation de résultat assortie de sanctions contraignantes.
    Interdire les emballages plastiques non-indispensables et remplaçables par du matériau biodégradable.
    Encourager et soutenir l'agriculture biologique et paysanne au plan national,européen et international. Soutien au commerce de proximité.
    Obliger les municipalités à mettre en place un tri sélectif efficace et créateur d'emploi.
    Mettre un terme à l'urbanisation du littoral, à l’accaparement de terre agricole ou d'espace naturel par des projets inutiles et nuisibles genre aéroport ND des Landes, Bure, ferme des 1000 vaches et autres centres commerciaux ou de loisirs.
    Encourager et soutenir les associations de défense de l'environnement et les lanceurs d'alerte.

  • Une meilleure application des lois et des concepts novateurs

    Marion B. - 23 Mars 2018 - 16h54

    Nous avons remarqué qu'une bonne partie des déchets qui s'échouent sur nos côtes (Corse) proviennent d'autres pays. Les accords internationaux (Barcelone) concernant les déchets devraient déjà être mieux appliqués dans les lois nationales.
    Le recyclage devrait être plus largement répandu, encore énormément de foyers ne trient pas leurs déchets (sensibilisation plus accessible).
    Chaque port devrait être équipé de systèmes pour filtrer l'eau poir récupérer les déchets flottants et les associations de protzctionbde l'environnement devraient être subventionnées pour des nettoyages, cela pourrait incomber aux regions ou au ministère de l'environnement.

  • Solutions pour réduire les pollutions

    Mairie Villeneuve-Loubet - 23 Mars 2018 - 08h59

    • Création d’une prise d’étiage sur chaque exécutoire;
    • Mise en œuvre de moyens techniques et financiers pour résorber tous les réseaux parasitaires (réseaux eaux usées raccordés sur les réseaux d’eaux pluviales);
    • Filtration du ruissellement urbain qui se dépose en mer.

J'ajoute ma contribution

Les contributions sont désormais closes

Back to top