Le bon état écologique des milieux marins et littoraux

Pensez-vous nécessaire de renforcer la protection des milieux marins et littoraux en Sud-Atlantique ? Si oui, comment ?

Ajouter ma contribution
  • Protéger le Littoral en conservant nos forêts littorales afin de protéger nos habitations de l'érosion marine inexorable

    Véronique ROBERT - 25 Mars 2018 - 23h37

    Il faut, au contraire de ce qui est mis en avant par des élus aux visées de spéculation immobilière, renforcer la loi Littoral si l'on veut protéger nos habitations de l'érosion marine. penser à l'avenir et s'y projeter en les rendant pérennes.
    Il s'agit d'empêcher les nouvelles constructions en bordure de littoral, en particulier en bordure de zone N, comme sur la dune sud de Soulac sur mer (33780) qui aurait pu être mieux protégée si seulement il y avait eu une volonté municipale en ce sens : en effet, en 2000, cette forêt basse dunaire d'origine avait pu être sauvée d'un projet immobilier qui l'aurait arasée (Pierre et Vacances) par la mobilisation des riverains en association ("Vivre à Soulac"), 3 espèces protégées y ayant été identifiées par cette association (astragale de Bayonne, oeillet des dunes, linaire à feuille de thym).
    Depuis, malheureusement, de nombreuses "villas" ont été autorisées en bordure de zone N, ce qui réduit l'habitat de ces espèces en voie de disparition.

  • logique

    oceanis - 25 Mars 2018 - 14h59

    s'en tenir au bon sens

  • Utiliser les sciences participatives pour impliquer les citoyens

    environat - 24 Mars 2018 - 09h50

    Le littoral est vaste et changeant, en complément des études par les scientifiques, forcément ponctuelles et localisées, les sciences participatives, par une pratique de nombreuses personnes sur de nombreuses zones, pourraient compléter et aider ces scientifiques.
    En développant des projets déjà existants (BioLit, Pelagis, CapOeRa, FishWatchForum, etc...) ou d'autres dans un principe de travail commun sur une plateforme comme VigieMer, les participants pourront contribuer massivement à une meilleure connaissance du littoral et de la mer tout en étant sensibiliser à cette biodiversité.

  • Éducation, sensibilisation....

    CHLJO - 23 Mars 2018 - 17h20

    Voilà une belle mission pour tout nos enseignants. Inculquer à toutes nos jolies petites têtes blondes ou pas, et dès son plus jeune âge, le respect de la nature, de toute la nature. Que ce soit à la mer ou à la montagne. Que ce soit papa ou maman, ou un tiers qui pollue, chaque enfant doit pouvoir défendre son avenir.
    Nous devons lui reconnaître ce DROIT. On peut l’inscrire dans la constitution.
    Chaque enfant a le droit de savoir que les rejets des boues rouges, ailleurs, ou bien les rejets des eaux noires des villes de la côte, comme le mégot sur la plage ou la protection solaire mal adaptée au milieu marin, sont des atteintes, parfois irréversibles, au milieu naturel.
    Chaque enfant doit comprendre que son action d’aujourd’hui et de demain participera au bien être de toutes les générations futures.

  • CDI6

    LRlycéeBTS - 23 Mars 2018 - 14h43

    Bien sur qu’il est évident de renforcer la protection des milieux marins et des littoraux en sud Atlantique.
    En effet plusieurs enjeux existent ;
    Des enjeux économiques ; c’est le cas de la conchyliculture ou la détérioration de l’eau impacte les productions ostréicoles et limite le rendement financier par exemple. Pour cela il serait nécessaire de veiller au maintien de la bonne qualité de l’eau. La solution serait de réduire la consommation d’énergie en diesel des navires dans cette zone.
    Des enjeux environnementaux ; c’est le cas des oiseaux marins ou la façade atlantique joue un rôle majeur pour le maintien des populations d’oiseaux marins. Il est donc nécessaire de réduire les activités humaines dans ces zones pour assurer la viabilité de ces territoires.

    CHLJO
    Commençons par tous les moteurs, de quelque nature que ce soit. Aucun rejet, dans l’eau ou dans l’air, ne doit être admis
    • Pas d'accord
      0
    CHLJO
    Je complète, les professionnels motoristes de tout bord, doivent améliorer leurs produits pour que les filtres nécessaires soient mis en place, pour arriver à des rejets ZÉRO.
    • Pas d'accord
      0
  • Sensibiliser la population

    benjiwave - 23 Mars 2018 - 14h08

    Non , je pense qu'il faut renforcer la protection des milieux marins et littoraux des réseaux, Natura 2000 sont très bien organisés au niveau de la protection des espace marins (ex: l'île de Ré) mais il faut sensibiliser d'avantage la population à ce niveau là afin qu'elle se rendre compte de la dégradation des littoraux en matière d'espèces marine.























    CHLJO
    Tout à fait d’accord. Sensibilisation, Éducation dès le plus jeune âge, rappel, ou sinon punition, verbalisation etc etc.
    • Pas d'accord
      0
  • Trop de restriction.. tue la restriction !!!!

    le pecheur de 17 - 23 Mars 2018 - 14h06

    Les littoraux sont aujourd'hui suffisamment protégé ( loi littoral, directive oiseau, Ifremer...), beaucoup de scientifiques et de professionnels du milieu travaillent dans un objectif de développement durable et savent imposer des limites là où il doit y en avoir. L'objectif est maintenant de bien faire appliquer les lois en vigueur plutôt que d'en créer de nouvelles.

    Véronique ROBERT
    La spéculation et la pression immobilière sont telles que la Loi Littoral devrait être renforcée en passant au moins à 500 mètres de protection pour tenir compte de l'avancée de l'érosion marine inexorable, pour préserver la biodiversité des plantes et des animaux dans les forêts dunaires encore existantes du littoral comme à Soulac sur mer (dune sud). En effet, avec leurs racines tournantes, les pins de la forêt dunaire d'origine sont plus aptes à résister aux grands vents qui balaient le bord de l'océan et ainsi, à ralentir l'érosion marine.
    • Pas d'accord
      0
  • OUI/NON

    thé-vert-equitable - 23 Mars 2018 - 13h56

    Les restrictions actuelles sont suffisamment assez importante , les interdictions de mouillages comme de pêche sont très présentes en sud atlantique. Mais ils faudrait aussi crée plus d'AMP (aire marine protéger), et réduire les contraintes soumise par les AMP comme autorisé la pêche sportive par les plaisancier mais non la pêche professionnel qui elle a un impact beaucoup plus dévastateur.

    le pecheur de 17
    suffisament assez .....
    • Pas d'accord
      1
  • Mise en place d'organismes anti-pollutions

    La buche - 23 Mars 2018 - 13h48

    Il faut mettre en place des organismes surveillants les rejets de façon efficace. Cela pourrait permettre de réduire considérablement les pollutions marines, dont la pollution de l'eau par différents polluants (exemples: plastiques, carburants, engrais chimiques...). Les organismes auront à titre d'informer les populations, et en cas d'éventuelles récidives pourront faire une demande de sanction envers les autorités compétentes. Par ce fait la qualité de l'eau sera meilleure à l'avenir.

    thé-vert-equitable
    Les buches impact également les plages, elles nous envahissent !
    • Pas d'accord
      0
  • Le bon état écologique nécessite une protection qui passe par la connaissance de l'environnement

    Locquirec Environnement - 21 Mars 2018 - 19h43

    Même si des efforts sont faits, nous pouvons faire beaucoup plus pour que chacun comprenne mieux son environnement. Cela passe bien entendu par les enfants, mais pas uniquement.
    Pour éviter certaines croyances, il faut acquérir de la connaissance et la partager.

    Il faut donc :
    - compléter les informations pour disposer d'un niveau de connaissance homogène sur le littoral
    - mettre à disposition les données environnementales par " l'open data " et par un SIG (système d'information géographique) à la fois ludique et complet
    - mettre à disposition des acteurs du territoire (écoles, associations, offices de tourismes, élus, citoyens, professionnels ...) des outils (et moyens si possible) pour faciliter le partage des connaissances sur le terrain
    - travailler sur le long terme

J'ajoute ma contribution

Les contributions sont désormais closes

Back to top