Les activités et usages

Comment développer le tourisme et les loisirs pour qu’ils soient source de développement durable, non polluants, générateurs de retombées économiques et sociales positives ?

Ajouter ma contribution
  • ETALER LA FREQUENTATION SUR L'ARRIERE-PAYS

    Faby 34 - 24 Mars 2018 - 18h06

    Lors de leur séjour, proposer aux touristes des bons de réduction ou autres avantages avec effet immédiat pour la visites de sites naturels, sportifs ou culturels de l'arrière-pays. Et ce, dès leur réservation d'hébergement (par internet) ou via leur smartphone (avec un code spécifique). Le système pourrait relever d'un blockchain qui offrirait la garantie financière aux prestataires et une facilité d'usage aux vacanciers.
    Parmi ces visites de l'arrière-pays, celles sur des activités économiques peuvent aussi être source de développement durable. Agriculture, artisanat et industrie locale peuvent profiter de cette fréquentation tout en réveillant les consciences : derrière la plage il y a un écosystème qui vit toute l'année et qu'il faut protéger et encourager. L'emploi de personnel saisonnier et la création de lieux d'accueil pourraient être subventionnés afin d'inciter ces acteurs économiques à organiser ces visites de manière structurée quand eux même n'ont souvent pas le temps.

  • Développer le tourisme et les loisirs

    AVSANE - 24 Mars 2018 - 17h13

    • Allonger au maximum la période des congés estivaux afin de diluer la concentration de population pendant cette période. Favoriser les séjours en juin et septembre pour les familles sans enfant et les retraités.
    • Développer la connaissance et le partage du littoral par des survols en ULM, par exemple, sur des sites particulièrement intéressants en termes de paysages, de structure et d’écologie. Par exemple, le golfe de Giens, la rade d’Hyères et les îles d’or. Ce principe pourrait être développé sur l’ensemble du département du Var : La Sainte-Baume, Le Verdon, Le Rocher de Roquebrune, L’Estérel, les Maures, Le Bessillon, L’aire de Villecroze et de Tourtour, Les moulins de Régusse etc…

  • Les 5 thématiques prioritaires du tourisme en PACA et Occitanie

    AVSANE - 24 Mars 2018 - 17h10

    • Nautisme (plaisance et sports nautiques),
    • Baignade (qualité des eaux, stabilisation des plages),
    • Découverte du milieu marin (plongée et randonnée palmée),
    • Tourisme de savoir-faire:
    - Visite de fermes aquacoles,
    - Projets d'éolien Offshore flottant Occitanie et Paca
    • Valorisation du patrimoine culturel marin et côtier.
    Un des axes est de développer des activités touristiques terre-mer pour « décharger » la pression sur le littoral : ex parcs naturels mer-terre (Parc des Calanques, etc.)

  • Contribution des voyagistes

    Henzdom - 24 Mars 2018 - 14h45

    Dans le monde entier créer obligatoirement des chartes touristes responsables , notamment dans les "all inclusive" , campings.... et faire de la sensibilisation en expliquant les conséquences des actes

  • Faire du tourisme local et responsable

    Marion B. - 23 Mars 2018 - 18h39

    Le tourisme est la base de l'économie de ces régions. Pour aller vers un tourisme durable (on en est loin) il faut diversifier les offres touristiques, privilégier les petites structures de decouverte et de protection de la nature plutot que le tourisme de masse que l'on peut observer. Cela passe par la sensibilisation mais aussi par les démarches gouvernementales (financement des petites structures, limitation des quotats de personnes dans certaines zones, meilleure gestion des déchets grace à la consigne) et juridiques (plus de surveillance dans les zones protégées, sur les plages, les zones sensibles et des peines plus lourdes et des procédures plus systématiques) avec des juges spécialisés dans ces domaines. En gros accorder tous les services de l'état mais aussi les citoyens avec les enjeux à long terme.

  • Réflexions autour du développement touristique en corrélation avec le développement durable

    Mairie Villeneuve-Loubet - 23 Mars 2018 - 09h04

    • Généralisation de la mise en valeur des plages au niveau d’un ensemble de territoire via l’intercommunalité (et non pas de chaque Commune) par l'engagement d'un processus de certification de la qualité des eaux de baignade et l'obtention de labellisations (anti-tabac, etc.).
    • Réduction de l’usage des engins à fonctionnement thermique (VNM) par la limitation des lots de plages sur lesquels sont autorisés l'exploitation d'activités nautiques (type VNM).

  • TOURISME DU FUTUR

    Frédéric Gidron - 22 Mars 2018 - 19h27

    Arrêter la politique du tourisme de masse en stoppant les programme d'urbanisation d'envergure ;
    Faire respecter strictement la loi de protection du littoral
    Développer les activités touristiques liées à l'économie sociale et solidaires ;
    Favoriser et promouvoir le tourisme vert ;
    Sensibiliser au respect du milieu naturel ;
    Dans le cas contraire appliquer des sanction.

  • Arrêter le tourisme de masse

    Martine Balestié - 22 Mars 2018 - 10h53

    Arrêter le tourisme de masse arrêter de construire démesurément s'éloigner des côtes préserver la diversité écologique et naturelle.

  • Protéger nos plages

    Lorus - 22 Mars 2018 - 08h40

    Interdiction de fumer . ( prevention pollution et incendies )
    Pas de tolerance pour les camping car.
    Repousser plus au large les jetskis pour baisser la pollution sonore.
    Pas de chiens admis pour les plages fréquentées par des enfants.
    Creer une journée de mobilisation citoyenne des plages : tout le monde va nettoyer la plage la plus proche de son domicile : on pèse les détritus récoltés et on valorise l’action.
    Guide des plages / mer sur internet: indication du biotop, faune, flore, composition de la roche, fragilité, regle de bonne conduite .

    Marion B.
    C'est quoi le problème entre les chiens et l'environnement?
    • Pas d'accord
      0
  • Tourisme senior

    Isabelle Gouleret - 22 Mars 2018 - 06h16

    Favoriser par des activites specifiques d avril a octobre un tourisme en direction de la population retraitee
    Et multiplier les plages privées pour proteger le littoral de l envahissement d ete

    Martine Balestié
    Les plages privées seront payantes et la plage appartient à tout le monde et surtout aux autochtones
    • Pas d'accord
      0
    Marion B.
    La privatisation des plages? Personne pourra y aller? Oui juste certains privilégiés, comment ils seront choisis?
    • Pas d'accord
      0

J'ajoute ma contribution

Les contributions sont désormais closes

Back to top