Les activités et usages

Dans le cadre du développement des énergies marines renouvelables (l'éolien flottant et posé), comment passer de l'intérêt particulier à l'intérêt général?

Ajouter ma contribution
  • Hydrolien

    Soaz44 - 25 Mars 2018 - 23h37

    Favoriser l’éolien flottant plutôt qu’arrimé aux sols qui s’en trouvent gravement impactés. Investir massivement dans la recherche sur
    l’hydrolien, l’énergie des vagues doit pouvoir être exploitée dans les meilleurs délais

  • Non à l'éolien proche de la côte! Le paysage côtier ne peut pas être «sacrifié» pour quelques megawatts de courant électrique !

    Frank Wessels - 25 Mars 2018 - 22h06

    Nous sont choqués par les plans d’installer plusieurs grands parcs d’éolien en mer près de la côte et des îles bretonnes.

    On ne comprend vraiment pas pourquoi cettes grands centrales éolien aves les éoliennes plus de 200 m de haut doivent être implantées dans les plus beaux cadres côtiers européen à seulement quelques kilomètres environ de la côte. Le paysage côtier unique le long de la côte bretonne ne peut pas être «sacrifié» pour quelques megawatts de courant électrique !
    Nous sommes une famille norvégienne qui adore passer ses vacances chaque année par la côte de la Bretagne. Un paysage côtier fantastique ! C’est pourqoui nous voudrions achéter un gite dans cette region.

    Si on voudrait utiliser l’ éolien comme une source d’ énergie il faut installer les éoliennes flottantes à moins de 50 kilomètres des côtes pour ne pas détruire et les paysages côtiers et l’horizon libre.

    Nous n’acheterons certainement pas un gite dans une region côtière avec vue
    "parc éolien en mer"!

  • Concrétiser maintenant la transition énergétique, tel est l'intérêt général !

    Annegge - 25 Mars 2018 - 17h28

    L'éolien en mer est une formidable opportunité pour la transition énergétique en France : outil de substitution massif au nucléaire, compétitivité démontrée en Europe du Nord (coûts de démantèlement inclus !) qui se reproduira en France, énergie propre.
    nouvelle activité pour valoriser les savoirs faire français dans l'industrie énergétique et la maitrise du monde maritime.
    C'est aussi une superbe opportunité pour l'avenir du littoral si ces projets sont conçus avec le territoire (permettre l'investissement citoyen ?) et clairement concertés par l'Etat et les entreprises qui les construiront. Prenons le temps de planifier et discuter (combien de projets ? où ? quand ?), et n'hésitons plus ensuite ! Le réchauffement climatique n'attend pas, les industries de la façade ce marché non plus : elles travaillent aujourd'hui pour l'export ...
    Il faut saisir l'opportunité d'une énergie d'avenir sur notre littoral du futur, et oser en faire une fierté industrielle française.

  • Pour un plongeur, c'est l'hydrolien qui doit se développer ...

    Entre2Eaux-Plongée - 24 Mars 2018 - 21h33

    Tant que la Lune tourne autour de nous, nous aurons des marées et donc des courants, et ce quelque soit le devenir du réchauffement climatique. Les façades Manche et Atlantique sont des zones de fort courant exploitable par ces turbines. Reste à savoir qui les exploitent ? les citoyens eux-mêmes ou des multinationales qui n'ont que faire du bien commun.

  • Eoliennes et nucléaire

    delion-b - 23 Mars 2018 - 22h41

    "La France doit s'inscrire dans une véritable alternative au nucléaire pour assurer sa production énergétique".
    Les impacts des éoliennes sont très mineurs sur l'environnement et à des coûts beaucoup plus faibles que le nucléaire.
    Le démantèlement est prévu dans le cahier des charges de tout projet, à la charge de l'énergéticien.
    Leurs impacts sur la faune, visuels et environnementaux sont dérisoires comparés au service rendu.
    Les parcs "interdits aux pêcheurs" serviront, en fait, de frayères protégées, donc à la reconstitution de la ressource halieutique ! …
    Pour pallier le risque de dissémination d'aluminium, on n'utilise plus d'électrodes « consommables », pour éviter la corrosion ; on leur préfère des courants de faible intensité.

  • Les énergies renouvelables ne doivent pas rester à terre !

    Tigen - 23 Mars 2018 - 22h38

    L'éolien en mer est une des composantes du mixte énergétique à côté de laquelle il ne faut pas passer, en complément des autres sources de production renouvelables.
    Pourquoi encore aucune éolienne dans les eaux françaises alors qu'elles se multiplient chez nos voisins européens ?

  • Eolien en mer

    wenmax - 23 Mars 2018 - 22h15

    Il faut développer se moyen de production d’électricité qui n’est pas encore exploité en France. La France a une chance immense d’avoir autant d’espace maritime pour pouvoir installée des éoliennes en mer qui sont plus puissantes que celle qui sont sur le continent. Les parcs éoliens offshore permettront d’augmenter la puissance installée éolien et qui permettra de diversifier le mix énergétique .

  • L'éolien en mer : une chance pour la France

    GL - 23 Mars 2018 - 14h28

    L'éolien en mer est une formidable opportunité pour contribuer à la Transition Energétique en France.
    Les zones potentielles sont vastes, et les couts diminuent au fil des ans avec la maturité de la filière : à terme les prix seront compétitifs.

  • L'éolien offshore : un intérêt pour tous.

    Fanny P - 23 Mars 2018 - 11h10

    Le réchauffement climatique est un danger pour notre planète et chaque citoyen du monde doit se sentir concerné par le développement durable.
    Les parcs éoliens offshore doivent être financés par les citoyens et pour les citoyens.
    Les éoliennes en mer permettent :
    - la création d'emplois
    - la production d'une énergie propre
    - la réussite d'une filière française
    - l'indépendance énergétique
    - le démantèlement complet possible en fin de vie
    - un bilan carbone positif
    - ...

    Les retombées sur l'environnement seront bénéfiques pour l'ensemble des citoyens.

  • Des atouts régionaux pour un intérêt général : OUI à l'éolien en mer !

    Poseïdon_FR - 22 Mars 2018 - 17h29

    Au-delà de sa biodiversité riche, les territoires de la façade sont riches de compétences dans la perspective des projets éoliens en mer : il faut valoriser ces savoir-faire pour que les territoires soient en mesure de produire une énergie verte, compétitive et durable. Les projets éoliens en mer permettront le développement de l'économie, financeront des programmes innovants et participeront à la préservation de la biodiversité (effet refuge). Et il faut planifier, co-construire et cela rapidement, sans attendre 10 ans : 4000 éoliennes en fonctionnement dans les eaux européennes à fin 2017, sans scandale écologique, financier et autre vue de l'esprit. Peut-on en dire autant des énergies du vieux monde ?
    GE produit à Montoire, STX à St-Nazaire, Rollix en Pays de la Loire, Naval Energies en Bretagne... toutes ces entreprises font vivre nos territoires et contribuent à la réussite de la transition écologique et solidaire ! Accélérons !

J'ajoute ma contribution

Les contributions sont désormais closes

Back to top