Plan d’action prévue

PULSE - 02 Juin 2019 - 08h03

L’approche relative au développement des EMR et à leur interaction avec, la pêche professionnelle est particulièrement vague. Les constations sont contradictoires. Les objectifs 2 (biodiversité marine et littorale), 3 (pêche professionnelle) et 4 (aquaculture) sont menacés par l’objectif 5 (développement des EMR) (annexe 6a). A titre d’exemple, les secteurs 1 (caps et détroits du Pas-de-Calais), 3 (côte d’Albâtre), 4 (baie de Seine), 5 (large baie de Seine), 6 (Nord Cotentin) et 8 (Manche ouest-îles anglo-normandes) proposent une priorité aux EMR, activité nouvelle sur les activités existantes, notamment la pêche artisanale côtière conduite de façon raisonnée et durable (annexe 8). Ces contradictions créent de l’incertitude. La question de savoir à quel point les EMR peuvent avoir un effet d’exclusion de la pêche est évoquée mais pas résolue ce qui annonce une exclusion de fait, sinon de droit, au sein et à proximité de projets éolien en mer futur, au moins pour des raisons de sécurité

Back to top