Des objectifs socio-économiques pour le nautisme et la plaisance qui manquent d'ambition

Fédération des Industries Nautiques - 27 Mars 2019 - 11h17

La vision pour la façade Sud Atlantique à l’horizon de 2030 identifie le nautisme comme une filière motrice représentant « de réelles opportunités en termes d’emplois » mais les objectifs stratégiques pour les industries nautiques et la plaisance ne permettront pas d’atteindre complètement cette vision. Ils ne sont pas assez ambitieux en termes de politique d’emploi, de formation, mais aussi d’accès au foncier, aux quais et à l’eau, ou de développement de la pratique.
Les objectifs stratégiques ne pourront par ailleurs être opérationnels que s’ils sont accompagnés d’une planification budgétaire adaptée et concertée entre les acteurs publics et privés.
Il faudra également veiller à ce que le plan d’action conserve bien l’équilibre entre développement économique et préservation de l’environnement, qui sont les deux piliers de la planification maritime

Back to top