Quelles sont les intentions de l'Etat pour le nautisme et la plaisance ?

Fédération des Industries Nautiques - 27 Mars 2019 - 11h31

Les réunions d’information du Conseil maritime de façade Méditerranée sur cette consultation ont fait apparaître la volonté de l’Etat de privilégier, par ordre d’importance, les activités historiques, puis les activités émergentes et enfin les activités en développement, parmi lesquelles figurent le nautisme et la plaisance. Est-ce réellement le cas ?
Cette priorisation ne ressort pas comme telle dans la carte des vocations et l’annexe 6 précisant les vocations de chaque zone.
L’Etat doit préciser ses intentions et priorités de façon plus claire, notamment pour les activités du nautisme et de la plaisance, qui « contribuent pleinement à l’économie maritime et littorale, sont en augmentation et ont une capacité de développement et d’innovation dans leur pratique » (p.37 du doc synthétique)

Back to top