redonner au nautisme et à la plaisance la place qu'ils méritent dans la carte des vocations

Fédération des Industries Nautiques - 27 Mars 2019 - 11h12

Dans 5 des 8 zones de la mer territoriale (5b Bretagne nord, 5d Rade de Brest, 5e Bretagne sud, 5f Estuaire de la Loire, 5g Baie de Bourgneuf et littoral vendéen), les activités sont classées par ordre d’importance. Sur quels critères ce classement a-t-il été établi ?
Le nautisme et la plaisance ne sont jamais prioritaires voire souvent relégués aux derniers rangs des priorités. En cas de conflit d’usage, ils seraient donc systématiquement sacrifiés au profit des autres activités dans la majorité des zones de la façade.
C’est un choix en contradiction à la fois avec la vision et avec les objectifs socio-économiques de la façade. Le nautisme et la plaisance y sont considérés comme des filières "d’excellence", dont il faut « assurer le développement » et pour lesquelles il convient de maintenir et installer les infrastructures et équipements nécessaires (p.30 et 32).
Il faut revoir la carte des vocations afin qu'elle corresponde avec le reste de la stratégie maritime.

Back to top