Ces cibles complémentaires vous paraissent-elles pertinentes au regard des objectifs particuliers et indicateurs concernés ? | Stratégies de façade maritime

Précisions sur les objectifs environnementaux à atteindre

Ces cibles complémentaires vous paraissent-elles pertinentes au regard des objectifs particuliers et indicateurs concernés ?

Les objectifs environnementaux contenus dans les stratégies visent à ramener les pressions exercées par les activités humaines sur le milieu marin à des niveaux compatibles avec le maintien et l’atteinte du bon état écologique des eaux marines. 

Lors de la phase stratégique, toutes les cibles n’ont pu être définies. C’est sur ces cibles non définies antérieurement, dénommées ici “cibles complémentaires" et déclinées dans les addendum aux SFM que porte la présente consultation.

Vous pouvez retrouver l'addendum dans l'onglet "L'addendum à la stratégie de façade maritime " sur la page d'accueil de la façade.

Vous pouvez également télécharger le rapport environnemental dédié aux cibles complémentaires.

Rapport environnemental de l'adendum à la stratégie de façade maritime.pdf Document PDF | 1759.813 Ko

  • Lutte contre les déchets marins

    Ekkopol - 23/08/2021 - 09:37

    Lors de la mission "balagne 2021", ekkopol a récupéré plus de 7m3 de déchets échoués sur les criques et plages inaccessibles par la terre avec un seul bateau- il en reste encore. Ces déchets se délitent au fil du temps et relarguent leur micro-plastiques au fil des tempêtes et coup de vent. Parmi les déchets les plus dangereux, se trouvent les mousses polyuréthane et les polystyrènes qui se transforment en millions de micro-plastiques. Les mairies et communautés de communes ne nettoient que les plages fréquentées- celles où les déchets se voient. Les autres criques sont laissées pour compte mais continuent à polluer. II est nécessaire d'augmenter la pression réglementaire sur les communes du littoral pour faire le nettoyage systématique de TOUT leur littoral. Les associations du Dimanche ne suffisent pas.

  • Sans avis, mais...

    Association T EAU T O PHIL - 20/08/2021 - 21:54

    Sans avis, mais la préservation de nos mers et océans doit devenir un enjeu partagé et simple d'intérêt majeur et général sur terre au quotidien.

  • Lutte contre les déchets marins

    Fondation Tara Océan - 20/08/2021 - 16:13

    La Fondation Tara Océan constate que la grande majorité des mesures de lutte contre les déchets marins concernent avant tout les activités littorales et s’axent sur les problématiques de collecte et de valorisation de ces déchets.

    80% des déchets marins sont d’origine terrestre. Dans le cas des déchets plastiques et comme constaté lors de la mission Tara Microplastique en 2019, leur fragmentation se fait bien en amont de leur entrée dans l’Océan, la grande majorité est donc irrécupérable. Il est donc nécessaire que les politiques de prévention des déchets appliquées aux milieux terrestres (loi Agec, loi climat, SDAGEs, ...) soient en cohérence avec les ambitions de préservation des milieux marins (DSF). Ils doivent donc prioritairement viser un objectif de réduction des déchets à la source avant ceux de prévention des fuites vers l’environnement, de collecte et de valorisation.

  • Priorité aux socio-économique

    Surfrider Foundation Europe - 20/08/2021 - 10:05

    Les cibles complémentaires environnementales identifiées sont pertinentes mais leur portée est souvent largement contrebalancée par les cibles complémentaires socio-économiques. Ceci semble donner la priorité aux intérêts et activités socio-économiques.

  • Mieux gérer les AMP et prévoir plus de ZPF

    MJ IJD - 19/08/2021 - 16:14

    Aucune action ne vise à porter remède au fait que les COPIL Natura 2000 mer sont les parents pauvres de la programmation financière UE (pas de soutien des Fonds européens à la différence des zones Natura 2000 terre et donc peu d'animateurs et peu de projets de démonstration) et qu'ils soient fragilisés par la gestion confiée aux collectivités / intercommunalités (intérêt aléatoire ou faible des élus). Or les AMP devraient non seulement servir de "refuges" pour la biodiversité, mais aussi de "modèles" pour un nouveau modèle de développement littoral.
    Dans les Alpes-Maritimes, il conviendrait de prévoir une autre ZPF à vocation transfrontalière (Monaco/Spélugues, FR/Cap Martin, IT/Capo Mortola) au vu des nouvelles infrastructures portuaires à Monaco et Vintimille et de la surfréquentation des yachts ou activités balnéaires.

  • Des objectifs de protection à préciser

    LPO PACA - 18/08/2021 - 09:55

    Les 10% des milieux marins protégés en 2022, sont prometteurs.
    Par contre :
    Nous demandons que la DSF Méditerranée précise les objectifs précis en matière de protection avec une prise en compte globale des espèces marines ou continentales qui fréquentent la mer et les proches hinterlands.
    - L a définition de nouvelles zones de protections (aires marines et peri-littorales contiguës ) à court terme ,
    - La prise en compte et recherche de moyens de protection des hots-spots migratoires et axes migratoires
    - La redéfinition et l’accroissement des moyens du Sanctuaire Pelagos

  • Objectif recherché : bon état écologique

    Réseau FNE en Méditerranée - 17/08/2021 - 16:01

    Aujourd’hui, seul 1,6% des milieux marins est efficacement protégé, et ce sont 10% qui doivent l'être d’ici 2022, pour une plus grande préservation / restauration des milieux marins. Pourtant, les objectifs en matière de protection forte restent faibles : 3% des eaux sous souveraineté après 2030… Les ZPF proposées à ce jour sont des zones bénéficiant déjà d'une protection a priori élevée (zone cœur de PN, RN, APB). Le DSF Méditerranée doit préciser les objectifs et échéances du développement d'un réel réseau d'Aires marines protégées, maillant régulièrement le territoire.
    Les impacts des pressions humaines sur les habitats et les espèces restent mal connus, a fortiori les impacts cumulés de ces activités. Il est donc difficile de proposer des cibles ou des indicateurs. Il serait intéressant de travailler ces sujets sur des territoires délimités et contrastés (en AMP / hors AMP) pour tester et approfondir ces cibles et indicateurs.

  • Prévoir systématiquement des expérimentations et des tests avec plusieurs projets-pilotes sur toute la façade

    ASPONA - 17/08/2021 - 11:22

    Des cibles intermédiaires doivent parfois être identifiées de type « couverture à 80% à 5 ans et à 100% à 10 ans » pour progresser vraiment. Dans tous les cas, pour obtenir des résultats en 2030, il faut expérimenter une action sur plusieurs zones / façade (3 ou 5 minimum).
    Pour AT01, pour tenir compte de l’ouverture de deux nouveaux ports de plaisance à Monaco et à Vintimille, il faudrait assurer une protection forte (ZPF transfrontalière ?) pour les 2 sites Natura 2000 (FR9301995 et IT IT1316164), notamment pour instaurer une réglementation harmonisée plus stricte des mouillages mais aussi des activités balnéaires, des pratiques de pêche de loisir ou professionnelle. Il est probable que dans les Pyrénées Orientales et en Corse, d’autres zones soient dans le même cas.
    Pour AT09, prévoir des essais dans 5 AMP pilotes et pas 1 seule.

  • AMP et ZPF

    ANNEP - 16/08/2021 - 15:47

    Aires marines protégées et les zones de protection fortes. Les ZPF doivent être retenues et encouragées au-delà du seuil de 3 % établi pour 2030
    Le seuil de 3 % est ridicule compte tenu des enjeux de protection

  • Développer et affirmer les AMP

    Kévin Perraud - 16/08/2021 - 15:04

    Développer et affirmer les AMP et mettre les moyens conséquents afin d'assurer une protection efficiente.

J'ajoute ma contribution

Contributions are closed globally.

Back to top