2- Parmi ces thèmes que vous avez identifiés, comment évaluez-vous le niveau d’ambition des actions proposées ? Quelle action complémentaire pourrait être mise en œuvre pour consolider l’ambition du plan ? | Stratégies de façade maritime

Selon vous, les actions présentées sont-elles cohérentes avec la stratégie ?

2- Parmi ces thèmes que vous avez identifiés, comment évaluez-vous le niveau d’ambition des actions proposées ? Quelle action complémentaire pourrait être mise en œuvre pour consolider l’ambition du plan ?

  • PRESERVER

    marief - 08/09/2021 - 17:20

    Protéger les océans :
    * via des politiques de gestion des déchets coordonnées entre Terre et Mer
    * légiférer et interdire le plastique dans sa production plutôt que faire culpabiliser les consommateurs
    * mettre en place une bande marine sans filet (sur les 3 premiers miles qui abritent entres autres les nourriceries, les corridors des poissons migrateurs et les habitats de nombreuses espèces marines protégées à l’instar des mammifères marins)
    * s'appuyer sur les études scientifiques pour orienter et mettre en oeuvre les politiques et en intégrant les experts et associations de protection de l'environnement
    *donner les moyens aux zones protégées de se défendre
    * NON aux projets de transition énergétique au détriment des zones protégées
    * réduire la pression touristique par l'adoption de nouveaux modèles qui nous permettront de nous démarquer en respectant notre Patrimoine du Vivant
    * Stop aux subventions des techniques de pêche non sélectives

  • Protéger la biodiversité

    Viaml - 21/08/2021 - 14:34

    Je pense qu’il y a des actions qui vont dans le bon sens mais qu’il est aujourd’hui essentiel d’axer les efforts sur une VRAIE pêche responsable et des moyens de contrôles efficaces, pour préserver la biodiversité et garantir un avenir pérenne à tous : citoyens, pêcheurs…

  • Agir avec bon sens à la source

    Association T EAU T O PHIL - 20/08/2021 - 21:28

    Les contributions de T EAU T O PHIL lors de la concertation publique MER LITTORAL en 2018 ont structuré les actions de l'association depuis : nommer, partager et stopper le problème que nous nommons bien loin de l'océan par cet acronyme DUMP : Déchet Urbain Migrant et Polluant.
    Que dire 3 ans après ? Que le statut légal du déchet urbain abandonné en ville n'ait pas changé au niveau européen ? Retenons de préférence les avancées ici et là à la source d'une des pollutions des océans, des mers et du littoral.

  • Lutte contre les déchets marins

    Fondation Tara Océan - 20/08/2021 - 16:11

    La Fondation Tara Océan constate que la grande majorité des mesures de lutte contre les déchets marins concernent avant tout les activités littorales et s’axent sur les problématiques de collecte et de valorisation de ces déchets.

    80% des déchets marins sont d’origine terrestre. Dans le cas des déchets plastiques et comme constaté lors de la mission Tara Microplastique en 2019, leur fragmentation se fait bien en amont de leur entrée dans l’Océan, la grande majorité est donc irrécupérable. Il est donc nécessaire que les politiques de prévention des déchets appliquées aux milieux terrestres (loi Agec, loi climat, SDAGEs, ...) soient en cohérence avec les ambitions de préservation des milieux marins (DSF). Ils doivent donc prioritairement viser un objectif de réduction des déchets à la source avant ceux de prévention des fuites vers l’environnement, de collecte et de valorisation.

  • manque de vision à long terme

    galloiot - 19/08/2021 - 21:34

    ce plan d'action ne prépare pas aux enjeux du long terme face au changement climatique et à la perte de la biodiversité

  • Préciser très concrètement les actions et les moyens qui y seront consacrés

    Mm - 18/08/2021 - 20:44

    Sans ces précisions de qui fait quoi comment pour quand les objectifs et cibles restent des voeux pieux.
    Etendre et renforcer les aires marines protégées, et renforcer leurs moyens de manière à ce qu'elles soient véritablement garantes de la protection des écosystèmes et du bon état écologique, et de la résilience des milieux en cas d'altération et d'évolution liées aux changements climatiques.
    Renforcer les moyens de gestion et de gouvernance des parcs naturels marins, Sites Natura 2000 et Réserves naturelles, et la repr"ésentation de la mer dans les instances terrestres.

  • Rien de neuf

    Sar - 18/08/2021 - 09:33

    Les solutions, cela fait plus d'un demi-siècle que l'on en parle.

    Il serait temps de passer à de véritables actions de réductions de la consommation de la mer dans tous les domaines, à commencer par écouter les océanographes et suivre leurs directives. Pour le Covid le gouvernement, conscient de son incompétence en immunologie, s'appuie sur un comité scientifique. Il est grand temps de faire de même pour la protection environnementale.

  • PAS GRAND CHOSE POUR LES TORTUES, OISEAUX et REQUINS

    Joker - 17/08/2021 - 11:37

    PAS GRAND CHOSE POUR LES TORTUES, OISEAUX et REQUINS

    L'action D01-MT-OE02-AN1 apparaît dérisoire : rien ne changera sous l'eau pour les tortues. Une vraie mesure efficace serait d'éloigner les filets de la côte puisque ce sont dans les eaux peu profondes que les interactions entre tortues marines et engins de pêche sont les plus fréquentes.

    L'action D01-OM-OE03-AN1 concernant les oiseaux marins reconnaît implicitement que les zones de protection spéciales sont pour l'instant de simples cartes sur le papier, en dépit des directives Habitats Faune Flore et Oiseaux.

    L'action D01-PC-OE01-AN1 concernant les requins devrait interdire la vente des espèces interdites comme le requin renard à gros yeux. Que ce ne soit pas déjà le cas est symptomatique des lacunes immenses de nos sociétés, encore capables de tout et de son contraire.

  • les enjeux financiers avant tout ?

    Audrey - 15/08/2021 - 15:57

    - Réguler la pêche (période à exempter depêche pour permettre la reproduction, méthode à revoir, la méthode sélective est beaucoup trop meurtrière)
    - Revoir le système de traitement des eaux usées
    - Donner plus de poids aux gardes côtes/contrôleurs (sanctions, amendes, arrêt des activités ...)
    - Limiter le tourisme dans certaines zones (petites embarcations, bateaux de croisière, scooter des mers...)
    -Prendre en compte les avis des experts (associations, scientiques) dans la création des zones protégées, les projets... pour éviter l'impact des lobbies

    Encore une fois les enjeux financiers/ politiques semblent plus importants que la sauvagarde de l'environnement

  • DES ACTIONS, PAS QUE DES PAROLES !

    JEREMY.m - 15/08/2021 - 11:57


    Interdire les pêches non sélectives et les filets au bord des cotes , augmenter les contrôles ! supprimer les dérogations et passe droit pour les multinationales et société puissante.

J'ajoute ma contribution

Contributions are closed globally.

Back to top