Les actions proposées vous paraissent-elles pertinentes au regard des enjeux en présence dans chaque zone de la façade ? Identifiez-vous des actions prioritaires ou qui manquent dans cette liste ? | Stratégies de façade maritime

Identification des zones de déploiement des actions à l'échelle de la façade

Les actions proposées vous paraissent-elles pertinentes au regard des enjeux en présence dans chaque zone de la façade ? Identifiez-vous des actions prioritaires ou qui manquent dans cette liste ?

La répartition des actions par secteur géographique de la carte des vocations est le fruit d’une première étape de spatialisation des actions en fonction des enjeux auxquels celles-ci répondent.

A ce stade du processus, cette localisation revêt un caractère indicatif.

Une fois la consultation achevée et le document adopté, cette localisation sera affinée avec les partenaires, notamment les collectivités locales, afin de s’assurer que le déploiement des actions soit cohérent avec les dynamiques du territoire.

Vous pouvez accéder à la liste des actions par zone de vocation.

  • Au cas où ne pas oublier...

    Association T EAU T O PHIL - 20/08/2021 - 21:42

    Juste ne pas oublier qu'à terre bien loin du littoral, il est possible de saturer mers et océans. Le petit et le grand cycle de l'eau sont connus depuis plus de 30 ans. Partageons le grand cycle du déchet urbain abandonné : la nature ne nous a pas attendu pour que celui du macro, micro et nano plastique se mettent en route.

  • Planifier le déploiement des énergies marines renouvelables

    Annegge - 20/08/2021 - 18:02

    Les énergies marines renouvelables (éolien en mer, hydrolien, houlomoteur etc.) sont des sources d'énergies qui permettront de répondre à nos besoins en électricité à venir de manière durable et respectueuse de l'environnement, tout en générant des activités industrielles et maritimes à l'échelle régionale et nationale.
    La feuille de route française en matière d'énergie prévoit ainsi une accélération de leur développement dans les prochaines années : pour que les projets soient menés à bien et s'intègrent au mieux dans l'espace et l'environnement, en cohabitation avec notamment les activités pré-existantes, il est essentiel de planifier, d'un point de vue cartographique et à long terme (et non projet par projet), les zones à même d'accueillir, en fonction de la ressource en vent, houle, courant, des données environnementales et des données relatives aux activités en présence, les zones sur lesquelles ces parcs pourront être installés.

  • Préservation du littoral

    andrt - 19/08/2021 - 12:25

    La préservation du littoral hautement fragile en Charente Maritime avec des côtes sableuses mouvantes et l'Estuaire de la Gironde devait être assuré par la création du parc marin en renfort des zones Natura 200. Tout est maintenant remis en cause pas ce projet de parc éolien devant Oléron qui ne cesse de s'étendre. c'est un chèque en blanc on ne sait plus la taille, ni où il va se raccorder mais par contre il va être en pleine zone soit-disant protégée ! C'est absurde et criminel. Il faut abandonner immédiatement ce projet fou et inutile. Les éoliennes en France ne réduisent pas l'émission de CO2, elles l'augmentent car il faut des centrales à gaz pour compenser les pics. Donc elles ne servent qu'à détruire les paysages, les fonds marins et la pêche

  • Extension des aires marines protégées et zones de protection fortes

    Mm - 18/08/2021 - 21:03

    Actuellement les Aires marines protégées n'apportent pas suffisament de garanties de protection :
    - renforcer les moyens pédagogiques, de gestion, de contrôle, des parcs naturels marins, sites Natura 2000, réserves
    - Eviter le déploiement d'activités économiques dans les sites Natura 2000 pour laquelle la France s'est engagée en appliquant strictement la méthodologie Eviter Réduire Compenser en amont de toute planification.

    andrt
    et préservation réelles des zones existantes car avoir des Zones Natura 2000 et des parcs marins pour ensuite aller tout détruire avec des éoliennes ne sert à rien ! de la cohérence et cela veut dire abandon immédiat du projet éolien d'Oléron !
  • Beaucoup d'intentions

    Sar - 18/08/2021 - 09:43

    Et peu d'actions. Le texte proposé est une logorrhée indigeste et technocratique, qui n'aboutira à rien et sera inapplicable le cas échéant.
    En revanche, une proposition comme : "zéro filet dans la bande des trois milles à compter de lundi prochain" ou "interdiction de la pêche au chalut de plus de tant de m2", ou encore "taxation à 200% du carburant pour les navires de plus de tel tonnage à compter de demain 6h", aurait un effet réel et tangible.
    Mais bon, il ne faudrait pas fâcher le patron d'Intermarché...

  • Régulation et surveillance de la pêche industrielle

    Kévin Perraud - 16/08/2021 - 14:51

    Cette pêche détruit notre écosystème marin. Malgré les alertes lancées par les scientifiques, rien ne change. Il est temps que l'Etat s'investisse réellement dans la protection de l'environnement.

  • Actions limitées : nous ne pouvons plus attendre

    Audrey - 15/08/2021 - 16:11

    -Stopper la (sur)pêche industrielle et non sélective destructrice / informer avec des données chiffrées et réelles les consommateurs

    - Interdire / imiter les activités humaines dans certaines zones et à proximité des zones protégées (prendre en compte l'ensemble des zones et non une partie)

    - Interdire la construction d'éoliennes contre l'avis des experts (les interets financiers semblent plus importants que la péservation de l'environnement)

    - Mise en place de taxes / amendes envers les polueurs (entreprises et individus)

    - Nettoyer les mers des filets de pêche et mise en place de sanctions très dissuasives pour les éviter ce qui signifie plus de contrôles, caméras embarquées...)

  • Protection des frayères et juvénile

    Franz - 15/08/2021 - 11:46

    La mesure la plus urgente est d empêcher toute pêche au filet / chalut a moins a de 3 miles des côtes, en particulier dans les Landes et estuaire de la Gironde (pêche du maigre).

    Une autre mesure pourrait être la mise en place de zones réserves dédiées à la plongée sous marine, incluant des épaves (a couler) ou des zones artistiques (statues immergées-exemple corse ou banyuls) pour développer une activité économique a valeur ajoutée et des emplois lié à la découverte de la mer.

  • protéger les espèces migratrices

    ericd - 15/08/2021 - 11:06

    Dans l'estuaire de la Gironde et les petits estuaires, il faut arrêter de pêcher des espèces migratrices en effondrement comme les civelles, les maigres, les lamproies, les aloses...

  • LA FIN DE L'EXEMPTION DE LA TICPE POUR LES NAVIRES DE PÊCHE LES PLUS ÉMETTEURS

    poseidon33550 - 09/08/2021 - 19:33

    L'exonération de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques est une fiscalité noire qui subventionne l'énergie fossile.
    Les chalutiers, quelque soit leur taille doivent être considérés comme des navires très énergivores et ne plus bénéficier de l'exemption de la taxe. Elle est d'autant plus inadmissible que non seulement la pêche au chalut de fond émet beaucoup de gaz à effet de serre, mais en plus elle perturbe le cycle du carbone au niveau des fonds marins.
    Les fonds marins seraient capables de stocker deux fois plus de carbone que le sol terrestre. La minéralisation du carbone au fond de la mer est tellement perturbée par le chalutage de fond dans le monde entier que l'équipe de Enric SALA3 estime qu'au bout du compte la production nette de dioxyde de carbone équivaudrait à celle liée à l'aviation mondiale.

    Cette pêche est aussi la moins sélective et la plus nocive pour les fonds marins et doit cesser d'être subventionnée rien que pour ce motif

J'ajoute ma contribution

Contributions are closed globally.

Back to top