1 - Parmi les thèmes abordés par le plan d’action, classez les trois thèmes qui vous paraissent les plus importants. | Stratégies de façade maritime
  • fechanti - 20/08/2021 - 20:15

    • La préservation de l’environnement marin
    • La gestion du trait de côte et la lutte contre l’artificialisation
    • La planification pour favoriser la cohabitation des activités

    Je pense qu' il ne faut pas développer plus les activités maritimes, on a déjà dépasse le niveau de saturation. L'océan étant un milieu ouvert il me semble important de rétablir un équilibre *global*.

  • Arlette Laplace-Dolonde - 20/08/2021 - 18:41

    • La préservation de l’environnement marin
    • La gestion du trait de côte et la lutte contre l’artificialisation
    • La planification pour favoriser la cohabitation des activités

    Un environnement marin de qualité est gage de biodiversité, est capable d'offrir des sources de nourriture naturelle ou cultivée. Pour arriver à cela il faut gérer dans le temps la pluriactivité de nos côtes.

    Arlette Laplace-Dolonde
    Le DSF doit être en concordance avec le SAGE. Les interfaces mer/terre doivent être surveillés. Il faut analysés les impacts obligés non seulement des activités marines mais aussi et surtout des activités non maritimes affectant notre côte ouest du Cotentin : agriculture (zones maraichères sur sables), forte pression de l'urbanisation sur le littoral malgré les dangers d'élévation du niveau de la mer et l'augmentation possible des tempêtes.
  • lscalabre - 20/08/2021 - 18:29

    • La préservation de l’environnement marin
    • La gestion du trait de côte et la lutte contre l’artificialisation
    • Le développement durable des activités maritimes

    La préservation de la biodiversité ne devrait même pas être un sujet. Que laisserons-nous a nos enfants si nous continuons à détruire la diversité au rythme actuel ? J'observe les oiseaux marins de puis 25 ans et les changements sont considérables. Les défis court terme de l'énergie ne doivent pas compromettre l'avenir de la biodiversité. L'implantation d'un champ d'éoliennes envisagé dans le corridor de migration des oiseaux marins le plus dense du nord de l'Europe est complètement incompréhensible. Il est essentiel de se positionner sur le long terme et préserver ce qui peut encore l'être.

  • GOELAND - 20/08/2021 - 17:36

    • La préservation de l’environnement marin
    • La gestion du trait de côte et la lutte contre l’artificialisation
    • Le développement durable des activités maritimes

    La mer est à peu près le seul espace vraiment naturel qui nous reste. C'est un espace particulier qui de plus dépasse largement la façade et avec les migrations des oiseaux par exemple concerne tous les pays européens et même davantage.
    Notre littoral est déjà très artificialisé. Il est essentiel qd'éviter qu'il le soit davantage/
    Il est essentiel que les activités nouvelles préserve l'environnement. Placer des éoliennes comme il est prévu à Dunkerque sur des dunes hydrauliques patrimoniales et dans le couloir migratoire le plus important d'Europe ne peut être considérer comme une activité durable. L'océan est le principal régulateur du climat. Ce n'est( pas en le détruisant qu'on sauvera le climat.

  • FNE Normandie - 20/08/2021 - 14:58

    • La préservation de l’environnement marin
    • La gestion du trait de côte et la lutte contre l’artificialisation
    • Le développement durable des activités maritimes

    L’AE demande d’évaluer les GES des activités maritimes. On est complètement dans le GIEC, et le DSF ne dit rien des GES. Les émissions du transport avec des containers du monde et on en parle pas. Alors que le DSF doit adouber Je ne veux pas que le climat cache le littoral. Dans son plan d’action, le document stratégique de façade ne traite pas des émissions de gaz à effet de serre liées aux activités maritimes. Ainsi, aucune action ne vise l’usage des carburants fossiles dans le domaine de la plaisance, des sports nautiques, de la pêche, des activités portuaires ou du transport maritime. Ces émissions ont pourtant des impacts néfastes sur les écosystèmes marins. Ces derniers ont be
    soin d’être bien conservés pour pouvoir assurer leur rôle de captation du carbone et d’apport en oxygène. En effet, grâce à des mécanismes biologiques (photosynthèse, calcification) et physico-chimiques (dissolution et précipitation), la mer et les océans jouent un rôle fondamental dans la lutte contre le

  • Thibaud Daumal - 20/08/2021 - 13:04

    • La préservation de l’environnement marin
    • La gestion du trait de côte et la lutte contre l’artificialisation
    • La planification pour favoriser la cohabitation des activités

    La préservation de l’environnement marin n'est pas assez prise en compte actuellement dans les orientations prises.

  • quentinlancien - 20/08/2021 - 11:12

    • La préservation de l’environnement marin
    • La gestion du trait de côte et la lutte contre l’artificialisation
    • Le développement durable des activités maritimes

    Préserver l'environnement marin, c'est préserver le garde manger et le climatiseur de la planète entière. Les mouvements océaniques régulent nos climats, les fonds marins abritent l'avenir énergétique et biologique de l'humanité, les terriens sont définitivement liés à l'avenir des océans.
    Toutes nos activités maritimes doivent s'inscrire dans la sobriété durable, la bonne gestion des ressources alimentaires, la préservation de la faune marine et côtière, le partage du bien commun.
    Gérer le trait de côte et freiner l'artificialisation privative , c'est nous respecter nous même, en protégeant notre cadre de vie, et laisser la mer libre de dessiner l'espace public nos côtes.

  • Pierre-Michel - 20/08/2021 - 09:38

    • La préservation de l’environnement marin
    • La gestion du trait de côte et la lutte contre l’artificialisation
    • Le développement durable des activités maritimes

    L’important est de préserver la biodiversité marine et les flux migratoires des espèces

  • Florine678 - 19/08/2021 - 22:00

    • La préservation de l’environnement marin
    • La gestion du trait de côte et la lutte contre l’artificialisation
    • La planification pour favoriser la cohabitation des activités

    L'essentiel est de préserver la nature.

  • Verbanck Koen - 19/08/2021 - 21:29

    • La préservation de l’environnement marin
    • La planification pour favoriser la cohabitation des activités
    • Le développement durable des activités maritimes

    Les côtes et les espaces martime sont pour beaucoup d'animeaux, wildlife crucial pour garantir leur existance, bienqu'en les utilisant pour nourir, nicher,... mais aussi pour les utiliser comme passage relativement sécure dans leurs grandes migrations annuelles. La préservation de l'environnement marin est donc très important pour la biodiversité aussi pour des grand nombres d'espèces en soit même pas lier directement à un milieu maritime. L'homme est en train d'utiliser/compromitter le peu des seules grandes espace libre qui reste. Avant d' interférer dans ces espaces, des études environnemental détaillées qui doivent faire une analyse des effets sur des années de suivis et aussi en rendre compte avec des effects cummulatives d'autres projects et influences, bienque déjà installés ou encore à faire dans le future. Des pays doivent aussi travailler ensemble autours des frontières. Une voie migratoire international de wildlife se termine pas à une frontière !

J'ajoute ma contribution

Contributions are closed globally.

Back to top