3- D’autres dispositifs de surveillance vous semblent-ils nécessaires pour permettre l’évaluation permanente de l’état écologique des eaux marines et de la mise à jour périodique des objectifs environnementaux ? | Stratégies de façade maritime

Identification des pistes en matière de suivi

3- D’autres dispositifs de surveillance vous semblent-ils nécessaires pour permettre l’évaluation permanente de l’état écologique des eaux marines et de la mise à jour périodique des objectifs environnementaux ?

Retrouvez la présentation du dispositif de suivi et des différentes parties du DSF.

Vous pouvez retrouver l'ingralité du dispositif de suivi dans l'onglet "Dispositif de suivi" de la façade.

  • Le risque sanitaire liés aux contaminants

    NL - 20/08/2021 - 14:07

    * Appliquer la « nouvelle » Dose Hebdomadaire Tolérable à 2 picogrammes par kilogramme de poids corporel dans les denrées alimentaires.
    * Renforcer la surveillance et le suivi des contaminants présents dans les denrées alimentaires (e.g. les coques et les palourdes) au moment de leur mise sur le marché. Cette surveillance doit donner lieu à des rapports publics mensuels/trimestriels ou bisannuels.
    * Sensibiliser le public, en particulier les personnes à risques, grâce à des recommandations de consommation pour réduire les risques de contamination.

  • insuffisante prise en compte des propo d’action des assoc de protection de l'environnement

    Brigitte - 20/08/2021 - 10:27

    calendrier trop contraint des travaux et insuffisante prise en compte des propositions d’action des associations de protection de l'environnement.

  • Pour un observatoire de fréquentation sur l'estran et de la pêche à pied

    VivArmor Nature - 19/08/2021 - 16:42

    Un observatoire de fréquentation sur l'estran et de la pêche à pied sur la façade NAMO comme prévu sur la façade MEMN est indispensable au maintien et à l’extension des actions actuellement en place dans le cadre de l’Observatoire de la pêche à pied de loisir en Manche – Mer du Nord : suivi de la fréquentation, des pratiques, des milieux pêchés à pied et sensibilisation des pêcheurs à pied contribuent à l’amélioration des pratiques et à mesurer les effets de cette pratique sur les gisements (coques, palourdes principalement) et les habitats littoraux suivis (champs de blocs, herbiers de zostères, récifs d’hermelles). L’ensemble des acteurs engagés dans le cadre de cet Observatoire souhaitent poursuivre et développer ces actions en vue du maintien d’une pêche à pied de loisir durable et du bon état écologique des milieux littoraux.

  • Avis Thème 4-3

    Dalame - 18/08/2021 - 21:43

    Ci-après les documents utilisés pour l'évaluation du risque pêche professionnelle :
    - Loi E91, - Circulaire du 30 avril 2013 sur zones N2000, - Code de l'Environnement L414-1,
    En conséquence, j'adhère à la demande de l'UNAN que la plaisance bénéficie du même traitement que la pêche professionnelle c'est-à-dire de l'évaluation de risques de dégradation des habitats naturels et des espèces d'intérêt communautaire par les activités de plaisance sur les zone N2000 maritime par le MNHN-SPN/MEDDE-DPMA 2012. Méthode basée sur l'évaluation de l'impact sur l'habitat.

  • Adopter pour la Plaisance le même processus que pour l’évaluation du risque pêche professionnelle

    UPRB - 18/08/2021 - 10:45

    L’UPRB rejoint l’UNAN dans sa demande que la Plaisance bénéficie du même traitement que la pêche professionnelle !
    C'est à dire en mettant en oeuvre la méthode basée sur l’évaluation de l’impact d’activité sur l’habitat : évaluation des risques de dégradation des habitats naturels et des espèces d’intérêt communautaire par les activités de plaisance sur les zones N2000

  • Avis Thème 4.3

    Aldo56 - 15/08/2021 - 18:38

    Ci-après les documents utilisés pour l'évaluation du risque pêche professionnelle :
    - Loi E91, - Circulaire du 30 avril 2013 sur zones N2000, - Code de l'Environnement L414-1,
    En conséquence, j'adhère à la demande de l'UNAN que la plaisance bénéficie du même traitement que la pêche professionnelle c'est-à-dire de l'évaluation de risques de dégradation des habitats naturels et des espèces d'intérêt communautaire par les activités de plaisance sur les zone N2000 maritime par le MNHN-SPN/MEDDE-DPMA 2012. Méthode basée sur l'évaluation de l'impact sur l'habitat.

  • Etudes de terrain (assocation de sauvagarde, scientifiques) + Sanctions > au gain de la polution

    Audrey - 15/08/2021 - 16:48

    Surveiller c'est bien mais sans actions concrètes quel interet ?

    - caméras embarquées sur les bateaux de pêche (qui filment l'entièreté des bateaux et h24)

    - beaucoup plus de contrôles pour pouvoir exploiter ces vidéos mais également des contrôles sur le terrain (pêches, activités de loisirs, activités polluantes...)

    -Stopper les simples "avertissements" et mettre en place de véritables sanctions (amendes, arrêt de l'activité...) ce qui suppose de donner du poids aux contrôleurs

    - prendre en compte les études menées sur le terrain (par des associations, scientifiques) afin d'être beaucoup plus réactifs face à l'importance des enjeux et la rapidité des actions à mener

  • avis thème 4.2

    A.U.P.V. - 15/08/2021 - 14:41

    -L’Association des Usagers de Port La Vie demande que la Plaisance bénéficie du même traitement que la pêche professionnelle cad de l’’évaluation des risques de dégradation des habitats naturels et des espèces d’intérêt communautaire par les activités de plaisance sur les zones N2000 maritime par le MNHN-SPN/MEDDE-DPMA 2012. Méthode basée sur l’évaluation de l’impact sur l’habitat.

  • Il est surtout important de prendre en compte les propositions faites par les associations de France Nature Environnement

    Catherine Belin - 11/08/2021 - 17:17

    Peut être y a t-il des dispositifs de surveillance à ajouter, mais l'important c'est surtout de tenir compte des propositions faites par les multiples Associations de Protection de la Nature et de l'Environnement. En particulier France Nature Environnement qui est porte-parole d'un mouvement de 5 837 associations, regroupées au sein de 46 organisations adhérentes, présentes sur tout le territoire français, en métropole et outre-mer.

  • Contre les algues vertes, Pour la préservation des milieux marins et de la faune et l'arrêt de la chasse

    Slava Lou - 11/08/2021 - 03:45

    On est les premiers à remarquer les changements climatiques et les effets dévastateurs de l'agriculture! Je suis Bretonne et fière de l'être, le golf du Morbihan est sans doute un des plus beau endroit au monde et pourtant il est mal protéger! Les algues vertes font leur apparition et les politiques nous prennent pour des cons! Vous croyez vraiment qu'on ne sait pas d'où elles viennent? Sans compter la chasse... comment protéger la faune si vous autoriser à la détruire même sur les îles? On parle des dauphins qui échouent? Vos mesurent se sont pas assez drastiques! Vous vous devez d'être plus sévères et conscencieux! PROTEGER NOS EAUX!!!

J'ajoute ma contribution

Contributions are closed globally.

Back to top